La formation à suivre pour devenir un éducateur canin

L’éducateur canin est un professionnel ayant suivi une formation approfondie pour pouvoir dresser des chiens. Son rôle principal est d’accompagner le maître du chien à bien éduquer ce dernier au moyen des clés et des méthodes convenables pour chaque race et chaque environnement.

La fonction principale de l’éducateur canin

Indépendamment de la formation que doit suivre un éducateur canin, il est tenu de donner des conseils au maître du chien, et ce, en matière d’alimentation, de comportement, d’hygiène, de confort ainsi que de législation. L’éducateur canin doit aussi aimer son métier et avoir les qualités suivantes pour bien l’exercer : autoritaire, doux, rigoureux, patient, psychologue et pédagogue.

La formation indispensable pour devenir un éducateur canin

La formation en éducation canine est encore très récente. Elle a été créée en 2005 par le ministère de l’Agriculture. Elle a pour but de décrocher un brevet professionnel éducateur canin. Ce brevet est l’unique diplôme reconnu par l’État. Cette formation est accessible à toute personne âgée de plus de 18 ans. Elle inclut à la fois des cours théoriques et des stages en entreprises. Il existe de nombreux organismes qui proposent cette formation, mais il est important de bien sélectionner ceux qui délivrent des diplômes reconnus par l’État.

Le métier d’éducateur canin

Un éducateur canin travaille souvent pour son compte. Il doit dans ce cas maîtriser les démarches administratives ainsi que le démarchage de client pour faire tourner sa propre entreprise. L’éducateur canin intervient toujours au domicile du chien à dresser. Ceci est nécessaire étant donné qu’il doit dans un premier temps observer la nature et la culture de vie de la famille de l’animal de compagnie en question. Ce n’est qu’après plusieurs observations qu’il planifie ses méthodes de dressage de chiens.

Le salaire mensuel d’un éducateur canin est variable selon les clients qui le contactent. Plus il y a de clients, plus l’entrée d’argents est assurée. Il faut quand même savoir qu’en moyenne, ce professionnel gagne entre 1000 € et 2500 € par mois.